• Caviar d’aubergine et toasts de baguette, « Apéros faciles entre potes » de Hervé Cuisine

    Caviar d’aubergine et toasts de baguette, « Apéros faciles entre potes » de Hervé Cuisine

     

     

     

    À la redécouverte du caviar d'aubergines

     

     

     

     

    Caviar d’aubergine et toasts de baguette du livre « Apéros faciles entre potes » d'Hervé Cuisine

    &

    Caviar d’aubergines du livre « Le grand livre marabout de la cuisine du monde ; 300 recettes des 5 continents »

    &

    Caviar d’aubergines du magazine Vitalfood

     

    En ce moment, on croule sous les aubergines...du jardin.
    A toujours les cuisiner de la même façon, on finit vite par se lasser. Et les aubergines et la pain grillé, j’adore ça alors vive le changement !

    Je me suis donc retrouvée avec trois recettes de caviar. Plutôt que de vous faire subir trois tests sur la « même » recette, j’ai décidé de vous donner ma version préférée.  

    Un petit apéro, ça vous tente ?

     J’ai aimé :

    Le caviar d’Hervé cuisine est vraiment délicieux. Sans hésiter une seule seconde, c’est sans aucun doute ma version préférée !

    Même si la présence de l’ail est très puissante, le pain grillé est là pour l’atténuer.

    Le caviar est crémeux, fondant à souhait et se marie très bien avec le croustillant du pain… pour une belle explosion de saveurs et de textures dans la bouche ! 

    Dans celle du Marabout, on y rajoute du yaourt et des oignons, mais la texture crémeuse n’y est pas et l’ail combiné à l’oignon… ça arrache un peu, comme on dit. Et n’aimant pas trop tout ce qui est fort, je n’ai pas du tout aimé.  Quant à celle du magazine Vitalfood, l’ail est cuit avec les aubergines, donnant un rendu que j’ai trouvé plutôt « fade » et il manquait ce petit côté fort qu’apporte l’ail cru.

    Petites modifications  chez Hervé cuisine ?

    Tout d’abord, permettez-moi de vous dire qu’il est important de bien lire la recette. J’ai mal lu et ai interprété la première étape de travers.  =(  Je n’ai pas recouvert les aubergines avec le papier cuisson . Elles ont cuit mais elles sont ressorties séchées sur dessus. Heureusement que ma mère (super maman même !) est venue me rassurer, faisant retomber ma colère de perfectionniste en cuisine qui commençait à monter… Et le reste s’est déroulé à la perfection !

    J’ai choisi de ne pas écraser les aubergines à la fourchette mais de les mixer, comme il était également conseillé,  afin de rendre le mélange bien homogène.

    Ensuite j’ai largement diminué la quantité d’huile d’olive : je n’en ai mis que la moitié, pile ce qu’il faut pour que le caviar ne soit pas trop gras.

    Touche personnelle  chez Hervé cuisine ?

    Pas cette fois ! Enfin, je ne suis pas très douée pour ça, ayant tendance à suivre la recette « à la lettre »…

    J’ai cependant choisi de présenter le caviar en verrines, surmontée d’une « pointe » de romarin frais pour apporter un peu de couleur.

    Caviar d’aubergine et toasts de baguette, « Apéros faciles entre potes » de Hervé Cuisine

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :