• Irene Cao ; la trilogie italienne

    Irene Cao

     

    Une belle preuve que l'amour est plus fort que tout

     

     

    La trilogie d’Irene Cao est LA SEULE trilogie/saga « érotique » que je possède. Non pas que le genre ne m’intéresse pas mais il ne m’attire pas plus que cela. Il y a bien évidemment une exception à la règle. Ces livres ont une grande importance dans ma vie. 

    Tome 1 : Sur tes yeux 

    Irene Cao

     

     

     

     

     

    L’histoire :

    Elena, 29 ans, restauratrice d'art à Venise, se passionne pour son métier et consacre toutes ses journées à la fresque d'un palais de la lagune. Du moins, jusqu'à l'arrivée de Leonardo, un jeune chef cuisinier d'origine sicilienne, venu ouvrir un restaurant dans la Sérénissime. Très vite, Leonardo perce à jour la véritable nature d'Elena : un ange qui cache en lui un démon tourné vers les sens et le plaisir. Un démon que lui seul pourra libérer, mais à une condition : qu'Elena ne tombe jamais amoureuse de lui.

    Irene Cao

    Mon avis :

     

    Elena est une jeune femme qui semble fragile et très sensible. À la moindre petite contrariété, elle devient angoissée, énervée.  Elle ne supporte pas la foule, les soirées tardives dans les endroits bruyants, préférant la solitude, le calme et bien évidemment les endroits tranquilles. Elle se sent invisible et ne supporte pas de voir son reflet dans le miroir.

    Léonardo est cuisinier. Il a fait de son métier un art, un plaisir autant pour les yeux que pour les sens. Il est conscient de son air mystérieux et séducteur.  Il en joue et en profite. Tout l’inverse d’Elena.

    « Je veux bouleverser ta vie ». Cette phrase va totalement changer l’ordre des choses, ce en quoi elle croyait, ses convictions les plus chères, toute sa vie. En acceptant le pacte diabolique qu’il lui propose, elle va se sentir vivante comme jamais auparavant. On ressent sa « transformation », son épanouissement.

    À travers des scènes de sexe remplies de douceur et de fougue, on y découvre une sensualité basée sur les sens : l’ouïe, la vue, l’odorat, le toucher, le goût. Il veut lui faire découvrir toutes les facettes du plaisir à travers les sens, à s’abandonner à ce qu’elle ressent.

    Au fil des pages, on découvre une nouvelle Elena. Celle qu’elle est véritablement, au fond d’elle même. Elle va apprendre à briser les règles qu’elle s’est imposée, ses limites, ses tabous. Elle va découvrir son corps, le plaisir de manger, le plaisir de vivre.

    «  Tout ce besoin de contrôler n’est qu’une illusion (…). C’est quand tu t’abandonnes à toi –même que tu deviens celle que tu es vraiment. »

    L’amour est imprévisible mais magique. Il donne le sentiment d’exister, d’être vue. À travers ce pacte, c’est l’amour qu’elle va trouver. Mais quel amour ? Celui qui vous prend dans les entrailles et auquel vous êtes accros, ou bien l’amour rassurant et routinier ? Elle va également être confrontée à ses effets dévastateurs, ravageurs, destructeurs.  Si elle sait qu’elle pourra toujours compter sur sa meilleure amie, qu’en est-il de Filippo ? Qui va-t-elle choisir ? Leonardo ou Filippo ?

    Ce premier tome m’a enchanté et la fin m’a arraché des larmes de douleur. J’ai eu beaucoup de joie à ressentie cette belle métamorphose d’Elena.  Mais la fin m’a fait l’effet d’une gifle ou d’une douche froide. J’en ai versé des grosses larmes.  J’y ai redécouvert l’importance d’écouter ce que l’on ressent, l’importance de se faire plaisir, apprendre à lâcher prise …

     

    Tome 2 : Pour tes lèvres

    Irene Cao

     

     

     

     

     

    L’histoire :

    Elena, plus forte et plus sûre d'elle-même, a décidé d'oublier Leonardo. Ayant quitté Venise pour Rome, elle vit désormais avec Filippo et mène une existence paisible. Mais le soir de ses trente ans, dans un grand restaurant de la ville, elle découvre sur son dessert quelques graines de grenade... L'homme qui l'a tant hantée est là, et la désire plus que jamais. Mais bien des barrières les séparent : l'amour de Filippo, les blessures du passé et, surtout, le secret le plus inavouable de Leonardo.

    Irene Cao

    Mon avis :

    Dans ce deuxième tome on retrouve Elena, qui a trouvé l’amour avec Filippo. Elle vit désormais à Rome, dans une vie routinière et rassurante.

    Elle est passé d’une vie en noir et blanc, fade à une vie haute en couleur et remplie de saveurs. Leonardo lui a ouvert les portes d’un nouveau monde et elle y est restée tout en restant dans sa routine quotidienne rassurante. Mais le jour des ses trente ans, tout  va basculer à cause de graines de grenade. Leonardo est de retour dans sa vie.

    Désormais, elle va devoir mentir à son fiancé pour continuer à voir Leonardo… Elle a retrouvé cet « élan » de vie.  Mais elle se retrouve à nouveau partagée entre ces deux hommes. Et elle va devoir choisir. Un choix crucial qui va la confronter au terrible secret de Leonardo. Un choix qui va déterminer le sens de sa vie et la contraindre à barricader son cœur…pour ne plus souffrir.

    Ce deuxième épisode est très fort en émotions. La frontière entre le désir et l’amour est très mince, et les conséquences en sont désastreuses.  Confrontée à la réalité de la situation, on assiste impuissant à la propre destruction d’Elena. Saura t-elle s’en remettre ?

     

    Tome 3 : Toute entière

    Irene Cao

     

     

     

     

     

    L’histoire :

    Vivre sans amour, libre de tout sentiment : voilà le nouveau credo d'Elena. Depuis qu’elle a renoncé à la passion absolue avec Leonardo et à la stabilité de son histoire avec Filippo, elle est devenue une autre femme. Elle enchaîne les aventures sans lendemain et commence à se perdre. Une nuit, tout bascule : Elena a un grave accident et trouve Leonardo à son chevet lorsqu’elle se réveille à l’hôpital. Il décide de l'emmener sur son île natale, à Stromboli, pour sa convalescence. Violemment rattrapé par son passé, Leonardo comprendra que seul l'amour peut le sauver... À condition qu'Elena l'aime encore.

    Irene Cao

    Mon avis :

    Ce dernier tome débute sur un gouffre sans fond. Elena a choisi de vivre sans amour, accumulant les histoires sans lendemains. Ici aussi nous sommes totalement impuissant face à ce cercle vicieux, cette spirale infernale dans laquelle elle s’est engouffrée.  Tous ses proches s’inquiètent et nous aussi.

    Mais suite à un accident, Elena va se réveiller avec Leonardo à son chevet. Leonardo qui l’emmène chez lui, en Sicile. Leonardo qui lui ouvre enfin son cœur et lui raconte son terrible secret. Par amour, il va tout tenter pour lui redonner le goût de la vie, pour faire revenir la véritable Elena.

    Leur amour sera-t-il assez fort pour surmonter toutes ces épreuves ?

    Dans ce dernier épisode, on y découvre toute la magie de l’amour, sa puissance, sa beauté. On y redécouvre l’importance au pardon pour pouvoir continuer à avancer.

    Avis général :

    Retrouver tous ces personnages, c’est comme retrouver des amis !

    La première chose que je regarde lorsque je prends un livre, c'est sa couverture. J'aime prendre le temps de la regarder, prendre le temps de savourer ce qu'elle m'inspire. Ces couvertures sont de vrais petits bijoux. Entièrement en noir et blanc avec pour seule couleur une touche de rouge, la couleur de la passion ... Elles dégagent beaucoup de sensualité, de passion mais aussi beaucoup d'émotions. 

    Cette relecture m’a fait aimer cette trilogie encore plus. J’ai vraiment eu l’impression de ressentir  toutes les émotions d’Elena, ses joies, ses peines… Je me suis rappelée à quel point j’aimais cette saga : elle m’a appris que cuisiner est un plaisir des sens et qu’on peut y prendre beaucoup de plaisir et avoir des purs moments de bonheur.

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Octobre à 17:23
    Je ne connaissais pas du tout, mais la série pourrait être sympa ! Après, je ne suis pas trop pour les romances pures, mais on verra :)
      • Mardi 7 Novembre à 14:58

        Tout peut arriver ! Je ne pensais pas que j'allais aimer une histoire de ce genre là, mais dans la littérature tout peut arriver... Et comme on dit : " c'est l'exception qui confirme la règle" smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :