• L'improbabilité de l'amour

    L'improbabilité de l'amour

     

     

     

     

    Histoire d'un tableau perdu et retrouvé...par hasard

     

     

     

     

     

    La première fois que j'ai entendu parler de ce livre, c'était sur un magazine. L'extrait que j'ai lu m'avait bien plu.

    Un jour de juillet, alors que je flânais dans les rayons d'une librairie, je l'ai trouvé et sans réfléchir, je l'ai acheté. Rangé sur une étagère, j'ai laissé les jours s'écouler, puis les mois et pendant toute une année scolaire, il m'a fait de l’œil...

    Quelle est l'histoire ? 

    Ce n'est certes pas commun mais c'est l'histoire d'un tableau perdu, redécouvert par le plus grand des hasard, chez un antiquaire.

    Mon avis : 

    Je ne vais pas vous mentir, j'ai trouvé l'histoire très longue. Il y a beaucoup de dates, d’événements, de personnages et on s'y perd un peu. Mais je me suis accroché, voulant à tout prix connaître le secret si bien caché de la famille Winkleman. Cette famille est-elle bien juive comme elle le prétend ? Memling a t'il vraiment échappé aux camps de concentration ? 

    Il y a aussi Annie, cette jeune cuisinière, qui a, par le pur des hasard acheté ce tableau. Elle qui n'a plus foi en l'amour et qui vit au jour le jour, sans espoir, comme un automate. Sa rencontre avec Jesse, le guide de musée va t'elle lui permettre de retrouver le goût de la vie ? Leur quête insensée pour connaître l'origine du tableau est-elle vraiment dangereuse ? 

    J'ai vraiment eu du mal à accrocher à l'histoire et il m'a été très difficile d'aller jusqu'au bout. Heureusement (si je puis dire ainsi), le dernier quart du livre approchant, tout s'accélère. Peut-être un peu trop vite mais on finit par comprendre le pourquoi du comment et ainsi connaître le mot de la fin.

    Si j'ai beaucoup apprécié l'histoire entre Jesse et Annie, je n'ai trouvé qu'un seul point positif : le tableau parle ! Eh oui, vous avez bien entendu. De temps en temps, un chapitre est consacré et tableau et c'est lui qui s'adresse à nous pour nous raconter son histoire. Bien contente tout de même d'être arrivée à la fin, je suis sûre d'une chose : le monde de l'art ne m'attire pas ! 

    Une petite citation pour la fin

    J'aime beaucoup les citations et je suis toujours à leur recherche, que ce soit dans un film ou une série ou bien dans les livres. Dans cette histoire, seul ce petit paragraphe m'a vraiment touché et marqué... 

    "Elle l'observa en douce pendant qu'il s'affairait et le vit soudain comme si c'était la première fois. Elle aimait la manière dont il se déplaçait gracieusement dans le tout petit espace entre la cuisinière et le frigo, celle dont il fouettait et battait sa sauce en rythme, celle dont les muscles de son poignet et de son bras droit se tendaient sous sa peau. L'espace d'un instant, elle se demanda comment il était au lit, avant de se reprendre en rougissant légèrement". 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :