• Les Orphelins de Windrasor, épisode 4 Coup du sort

    Les Orphelins de Windrasor, épisode 4 Coup du sort

     

     

     

     

     « Les choses pouvaient basculer si vite. Pour le pire comme pour le meilleur »

    Bleu, rouge, verte et maintenant une couverture violette ! Toutes identiques mais seule la couleur change, nous donnant la « couleur » des évènements qui vont se dérouler…

     

    Quelle joie de retrouver Spinello, ses amis, ainsi que la jeune Iphis, adoptée par un coup du sort et Théodore, l’amoureux des livres ! Quelle hâte de connaître la suite de leurs aventures, eux qui ont osé s’enfuir de l’orphelinat ! Que deviennent-ils ? Comment survivent-ils ? Que va-t-il leur arriver ? 

     

    L’histoire :

    « Jusqu’à présent, les orphelins ont réussi à fuir, non sans encombre. Toujours à la recherche d’un futur meilleur et d’un endroit où vivre l’existence qu’ils méritent, ils découvrent qu’ils ne sont pas au bout de leurs peines ; loin de là. Car, à chaque étape de leur voyage, le destin semble bien décidé à leur glisser des bâtons dans les roues.

    Il ne leur reste que leur amitié pour tenir bon. Mais, alors qu’ils viennent de retrouver Iphis, la force de leur attachement mutuel sera-t-elle suffisante pour résister aux nouveaux coups du sort qui les attendent ?

    Parfois, la décision la plus anodine peut avoir des conséquences désastreuses… »

    Mon avis :

    Ce monde d’horreur et de zombies, ce n’est pas du tout mon univers. Et pourtant, je me fais violence pour ne pas dévorer les livres de Paul Clément  d’une seule traite ! J’adore ses livres, ses histoires. J’aime me plonger dans son monde d’horreur. J’en suis littéralement accro. Chaque livre qui sort est une vraie source de joie !

    Dans cet épisode, les enfants sont livrés à eux-mêmes, chassés et traqués depuis leur fuite. Traqués par l’orphelinat qui veut à tout prix les retrouver. Cependant, ils ont un sens de l’amitié qui les uni. Malgré les difficultés et les coups du sort, cela leur permet de résister dans un monde totalement nouveau, inconnu et qui semble bien cruel. Ils savent qu’ils peuvent comptent les uns sur les autres. Ils sont comme une famille. A travers l’horreur de ce nouvel univers, on se rend compte de la puissance des valeurs telles que l’amitié, la famille. L’espoir les pousse à continuer, avancer encore et encore, toujours plus loin, vers cette existence qu’ils désirent. 

    Paul, comme tout écrivain a son propre style. Il arrive à nous envoyer dans son univers avec brio !

    Les orphelins de Windrasor est une saga qu’il nous livre épisode par épisode, distillant les informations au compte goutte. Je ressens sa passion à travers ses histoires. Il prend plaisir à nous emmener avec lui, à nous donner envie de continuer cette aventure. J’ai fini par me prendre d’affection pour ces orphelins et m’attacher à eux. A détester ceux qui se mettent en travers de leur route et se dressent contre eux. J’ai envie qu’ils puissent avoir la vie qu’ils méritent, qu’ils désirent.

     

    Et je peux vous dire ceci : vivement cet automne ! 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :