• Tout un été sans facebook

    Tout un été sans facebook

     

     

     

    "(...) je me demandais comment j'allais survivre à un nouvel été sans Facebook..."

     

     

     

     

    En voyant la couverture de ce livre, la première pensée qui m'a traversé l'esprit a été : "mais je ne pourrais pas vivre sans les réseaux sociaux !". 

    Lorsque j'en ai lu un extrait, je me suis fais la réflexion qu'il avait l'air prometteur.  Qu'en est-il réellement ? Ce livre a t-il tenu cette promesse qu'il m'avait laissé entrevoir ? 

     

    L'histoire : 

    " Mutée disciplinairement à New York, Colorado, un petit village du fin fond de l’Amérique, raciste, sans couverture mobile et où il ne se passe jamais rien, la lieutenant de police de couleur noire, à forte corpulence, Agatha Crispies a trouvé un échappatoire à son désœuvrement dans l’animation d’un club de lecture au sein du commissariat. Mais alors qu’elle désespérait de pouvoir un jour enquêter à nouveau sur un meurtre autre que celui d’un écureuil, une série d’effroyables assassinats et disparitions viennent (enfin) troubler la tranquillité des lieux, mettant à l’épreuve ses connaissances littéraires."

     

    Tout un été sans facebook

     

    Mon avis : 

    "La traversée de l'été sans Facebook... dit-elle et elle sourit se son intelligent trait d'esprit."

    Personnellement, j'opterais pour la traversée du désert. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. Si la première moitié m'a semblé très longue, dans la seconde le rythme s'accélère ... pour une fin à laquelle on ne s'attend pas du tout. Et je vous avoue que j'ai été un peu déçue. 

    Malgré l'absence de numérotation, les chapitres ont des titres accrocheurs qui donnent envie de continuer la lecture. C'est ce qui, en plus de mon envie de connaître le fin mot de l'histoire m'a permis de ne pas laisser tomber. 

    C'est un livre, je le reconnais, agréable à lire. Mais ce n'est pas le genre qui m'emporte, qui me fait voyager ou qui me fait rêver. 

    Je reste assez mitigée. D'un côté je suis contente de l'avoir enfin terminé. Le titre est vraiment original et attractif, l'histoire est écrite dans un style unique mais j'ai vraiment eu beaucoup de mal à accrocher... ce qui est bien dommage. 

    Tout un été sans facebook

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Août à 20:54

    Ah, dommage, en voyant le titre, j'espérais que c'était un livre genre feel-good de quelqu'un qui profitait de l'été pour faire des trucs cools et tout...mais je crois que je n'accrocherais pas non plus à celui-là :') 

      • Vendredi 1er Septembre à 15:00

        J'ai moi aussi été plutôt déçue ... c'est le but du jeu =). Parfois, on n'accroche pas et on est au final un peu déçu

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :